5 conseils stratégiques pour perfer en Short Handed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5 conseils stratégiques pour perfer en Short Handed.

Message  Surfin'Bird le Lun 18 Juil - 12:09

Comme vous le savez probablement, on distingue 4 formats de jeu en fonction du nombre de joueurs autour d'une table de poker :

  • le Full Ring (FR) : lorsqu'il y a 10, 9 ou 8 joueurs autour de la table
  • le Short Handed (SH) : lorsqu'il y a 7, 6 ou 5 joueurs autour de la table
  • le Super Short Handed (SSH) : lorsqu'il y a 4 ou 3 joueurs autour de la table
  • le Head's Up (HU) : lorsqu'il y a 2 joueurs autour de la table

En fonction du nombre de joueurs autour de la table, on nomme également le format de jeu 10-handed lorsqu'il y a 10 joueurs, 9-handed lorsqu'il y a 9 joueurs, etc... Le 6-handed lorsqu'il y a 6 joueurs autour de la table est également appelé 6-Max.

On trouve de plus en plus souvent, sur internet ou en live avec le CNEC, le format de jeu en Short Handed qui nécessite de la part des joueurs quelques adaptations par rapport au jeu traditionnel en Full Ring.

Ceux qui ont l'habitude de s'installer aux tables Short Handed savent que le jeu y est plus rapide, plus agressif et aussi plus intense que pour la majorité des tables en Full Ring. En Short Handed, la position est une donnée essentielle car on se retrouve plus fréquemment à défendre ses blinds, mais aussi plus régulièrement à agir en "late position" (position tardive).

Il est donc logique que le No Limit Hold'Em en Short Handed attire les joueurs les plus agressifs, cependant il convient de garder l'esprit clair et ne pas tomber dans le piège d'une stratégie trop agressive. Si vous souhaitez vous consacrer d'avantage à cette discipline, ces 5 conseils devraient vous être utiles.


1. Jouez serré

Si jouer de manière agressive en positions tardives est généralement une stratégie gagnante, il est beaucoup plus aléatoire de développer le même jeu en début de parole ou dans les blinds. Nombreux sont les joueurs débutant en Short Handed qui commettent l'erreur de jouer trop agressivement. Il est tout à fait possible de jeter les 2/3, voire les 3/4 de ses mains. Ce qui signifie que tous les As assortis et les suited connectors peuvent être abandonnés si cela coute plus d'une blind de les jouer, à moins d'être au bouton, ce qui offre suffisamment d'options pour un investissement supplémentaire.

Cela peut sembler ennuyant et peut-être "nit" (joueur très serré) mais jouer hors de position en Short Handed est une très mauvaise idée, mieux vaut jouer serré en premier de parole. Et en jouant peu de mains, non seulement vous sauverez des jetons mais en plus vous pourrez étudier vos adversaires, ce qui en Short Handed est encore plus essentiel.


2. Mais n'oubliez pas d'être agressif

Cela dit, l'agression est la clé du succès au poker et le Short Handed ne fait pas exception. Les joueurs agressifs peuvent gagner avec leurs bonnes mains et aussi en obligeant leurs adversaires à se coucher. Une arme à double détente redoutablement efficace...

Ce qui signifie que vous devriez relancer quasiment chaque main que vous décidez de jouer. Peu importe que vous jouiez une main médiocre depuis le bouton ou un monstre des blinds, prenez l'initiative avant le flop et faites en sorte de la conserver aussi souvent que possible après.


3. Jouez en position

Aux tables Short Handed, essayez de jouer le maximum de mains en position favorable, c'est un élément aussi important que le jeu agressif. Le poker est un jeu d'informations et il est plus facile d'en obtenir en étant le dernier à agir. Vous devez donc jouer des mains plus fortes en premier de parole et avez la possibilité d'élargir votre range (panel de mains) en late positions (positions tardives). De cette manière avant de prendre une décision compliquée, vous aurez eu la possibilité de voir ce que font vos rivaux.

Lorsque vous êtes UTG ou UTG+1, vous devriez jouer des mains comme les paires moyennes et hautes, les As forts, et les broadways assortis (   ,   ,   ), avant d'élargir votre panel au cut off et plus encore au bouton.


4. Croyez vos adversaires

Une autre règle d'or dans le poker est que même les joueurs les plus faibles peuvent avoir une main, ne l'oubliez pas. Si votre adversaire joue solide et correctement, respectez ses relances et sur-relances et couchez-vous.

Dans les situations où vous n'êtes pas sûr d'avoir la main gagnante, foldez et passez à la main suivante. C'est le meilleur move. De petites mises de ce genre de rivaux indiquent généralement une mise pour value.


5. Isolez les limpers

Encore une règle d'or! En Short Handed ne laissez pas vos adversaires voir un flop gratuit et agressez les limpers si vous avez un jeu. Ne limpez pas et ne laissez pas les autres le faire.

Les limpers sont généralement des joueurs faibles ayant une petite main. Ne les laissez pas faire, même si vous avez un monstre, en laissant un limper dans un pot sans lui faire payer sa main, vous risquez de vous en mordre les doigts.


Si vous jouez au poker de manière sérieuse, ces conseils stratégiques ne sont pas sûrement pas nouveaux pour vous. Quoiqu'il en soit il est toujours bon de s'en rappeler...  

_________________
avatar
Surfin'Bird

Age : 37
Messages : 1736
Localisation : Courpière

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum